retour aux projets Le Bal du Père Bichot Haut-Marnais / Artistes et projets culturels

Description du projet

À l’origine, la salle de café se trouvait dans la cuisine de la maison d’habitation, rendant l’endroit chaleureux et très apprécié. Ce ne serait ni pratique, ni adapté d’utiliser « ma » cuisine aujourd’hui.
Mon grand-père organisait deux fois l’an le bal de la fête de Cour-l’Evêque dans un « garage » qui se trouve derrière la maison. Dans cette pièce de 60 m2, l’ambiance était formidable, aux dires des anciens. Un violoniste et un accordéoniste au fond de la pièce, des bancs le long des murs pour les jeunes filles, attendant le cavalier qui savait bien valser. Les garçons se tenaient debout à l’entrée, chopine à la main, « rezieutant » celles qui allaient se laisser tenter par un tour de piste. Cet endroit, chargé d’histoires, suffisamment grand (jauge de 45 personnes) est l’endroit idéal pour refaire le café de mes grands-parents ! Mais « à ma sauce ».
Ouvert à l’année toutes les fins de semaine, le café sera ouvert tous les jours en saison touristique.
La musique y tiendra un rôle important. Des soirées à thème seront organisées : rock anglais, années 60, variétés françaises par exemple. Un programme très éclectique et renouvelé.
Sur le mur long de 10 mètres seront installées des expositions temporaires d’artistes, si possible locaux, afin d’offrir gracieusement une belle mise en valeur de leurs œuvres ainsi que la possibilité de vendre.
Des produits locaux, bio si possible, seront mis en avant et proposés à la vente : La Choue (bière produite à 10 kms de mon village), les vins de Montsaugeon, le Rubis de Cassis et de Groseille de Bugnières, le miel d’Arc-en-Barrois, entre autres.
Avant l’avènement de la télévision, les habitants des villages se retrouvaient régulièrement pour passer du bon temps ensemble. Depuis quelques années, revient ce besoin qui s’exprime souvent dans un endroit convivial. Le Café du Père Bichot veut être un de ceux-là : chaleureux et convivial par son accueil, sa déco, son ambiance musicale et sa volonté de passer du bon temps ensemble.

Origine du projet

Mon grand-père maternel, Louis, tenait, avec son épouse Julia, le café de Cour-l’Evêque. Mon grand-père paternel, Jean, jouait très bien du piano, sans en avoir fait son activité professionnelle. Deux générations après, je suis à l’intersection de ces deux lignées, pour finalement avoir comme projet la création d’un café/concert. Finalement, rien d’étonnant !
Et pourtant, ce n’était pas forcément évident … sauf pour moi. J’habite depuis 24 ans l’ancien café des mes grands-parents. Débutant la musique à 12 ans pour apprendre en autodidacte le chant, la guitare, le piano et l’harmonica et ayant joué dans de nombreux lieux, j’ai depuis 30 ans l’envie de posséder ma propre salle.
Aujourd’hui, les conditions sont réunies pour réaliser ce projet : j’ai le lieu et son histoire, j’ai la musique et l’expérience, l’envie, les idées et l’énergie pour créer. Alors, je fonce !
Mon grand-père Louis était surnommé le « Bichot ». J’appellerai mon café tout naturellement : « Le Bal du Père Bichot ».

Pourquoi voter pour moi

Les projets proposés dans cette édition 2020 des « Idées inspirées » haut-marnaises me semblent vraiment tous dignes d’intérêt. Ce qui est certain, c’est que chaque porteur(euse) mène cette aventure qu’est la concrétisation d’une idée avec son cœur et toute son énergie. Pour cela, tous méritent d’aller au bout et de réussir. Sacré défi pour le jury qui devra choisir un palmarès en essayant, autant que faire se peut, de hiérarchiser des projets qui ne sont pourtant pas comparables.
Mais alors, pourquoi voter pour le mien, plus que pour un autre ?
Peut-être, parce que vous donnerez ainsi un petit coup de pouce à un lieu inédit et unique dans ce territoire rural de la Haute-Marne.
Et puis, tout simplement, parce que c’est un (mon) rêve que je souhaite réaliser. C’est ça ! Voter pour moi, c’est m’aider à réaliser mon rêve ! Voilà également une bien belle raison.