retour aux projets Family'air Haute-Marne Haut-Marnais

Description du projet

Face à l’isolement social de l’aidant, principalement en milieu rural, face au manque de places d’accueil dans les structures existantes (désert médical), face aux coûts financiers (perte de budget lié à la baisse du temps de travail pour permettre de prendre en charge l’aidé), malgré la coordination des acteurs sociaux (CLIC-MAIA), la réponse aux attentes des aidants peut trouver une solution par un projet qui pourrait aller au-devant des aidés/aidants, localement, en mettant en place une structure itinérante qui devra :

-Trouver plusieurs locaux d’accueil adaptés au public reçu
-Trouver du personnel (auxiliaire de vie sociale) pour encadrer les séances
-Accueillir des professionnels (paramédical ou bien-être) par ½ journée.
-Transporter le matériel nécessaire (petit matériel de cuisine, tablettes numériques, tapis de gym, ballons, etc…)
Le projet répondra aux attendus suivants :
o Compléter localement la demande d’accueil.
o Permettre aux aidants de disposer d’un temps de répit pour :
 -S’occuper d’eux
 -Se reposer
 -Maintenir un lien social
 -Proposer une prise en charge de transport grâce au service de mobilité solidaire.
 -Proposer des activités diverses, cognitives, manuelles, culinaires et de bien-être aux aidés
 -Rompre le face à face exclusif de l’aidant/aidé
 -Proposer une formation spécifique aux salariés de la structure en charge de l’accueil
 -Former les bénévoles qui se proposent d’accompagner les aidés.

Je propose une halte-répit sous forme d’un accueil par demi-journées aux personnes atteintes de maladies d’Alzheimer ou maladies apparentées. Cela permet dans le même temps à leurs proches d’avoir du temps libre, un vrai temps de détente car vivre auprès d’un malade implique une surveillance continue. Cet accueil de jour, assuré par des bénévoles formés, est non médicalisé.
Les personnes se voient proposer des activités favorisant notamment le travail mémoire. La halte répit constitue une structure complémentaire de celles existantes.


Origine du projet

Cette idée et projet ont été largement inspirés par ma reprise d'études durant ces 18 derniers mois (un DAGEESS via l'URCA de Reims), durant lesquels je me suis appropriée la notion d'économie sociale et solidaire (le diplôme DAGEESS est obtenu) et formaliser des actions que je faisais déjà au quotidien dans mon association locale. Durant cette période d'études, un collectif d'étudiants s'est constitué pour mettre en place une Halte répit itinérante sur le grand-est. Il est prévu que chacun monte ce projet dans son département respectif (dpt 51, 55, 52) avec pour finalité de permettre une pause à un aidant en l’accueillant dans un lieu de vie composé de salarié(e)s, bénévoles, et professionnels autour d’un projet d’animation ludique pour l’aidé.

Pourquoi voter pour moi

Il existe des structures pour les aidés à proximité des villes, au détriment du milieu rural où la mobilité peut être un frein pour demander une aide. Les structures ont leurs capacités d’hébergement saturées et manquent de personnel : les délais d’attente sont donc trop longs pour une aide immédiate.
Les réponses ainsi que la cartographie montrent que les aidants sont démunis et livrés à eux-mêmes. Les réponses se font dans l’urgence, et souvent le public se tourne vers une hospitalisation en gériatrie pour pouvoir bénéficier d’un temps de repos. Les aidants se reprochent ce qu’ils considèrent « être » un abandon.
Pour répondre aux attentes des duos aidant/aidé, il est nécessaire de développer une offre d’hébergement de jour, des lieux d’accueil proposant des activités ludiques et cognitives. Il est souhaitable que les démarches administratives soient allégées. Il est impératif que le coût de la prestation soit modique et permette l’accès au plus démuni.

En savoir plus