retour aux projets LA GRANGE – Marac Nature / Hébergement insolite

Description du projet

Je m’appelle Olivier LEROY et je me partage entre Chaumont & Marac. Ingénieur INSA Lyon, il y 4 ans, j’ai décidé de reprendre l’ «œuvre d’une vie» de mon père Robert, 83 ans, pour amener dans le XXIe siècle notre propriété familiale de Marac, et partager avec le plus grand nombre sa riche histoire autour d’un projet associatif, culturel & patrimonial, axé biodiversité-curiosité-plaisir.

Le projet s’appuie sur (i) notre maison de famille – une ferme à l’architecture dite à trois «chats» typique de l'habitat traditionnel du Pays de Langres avec son ancienne chambre à four séparée et un poulailler en pierre ; (ii) un verger attenant avec 31 arbres en production ; et (iii) un domaine connu depuis la plus haute antiquité sous le nom de «Puteolum» (de puteus, puits d’eau vive) sur la voie romaine venant de Langres.

Le volet ‘biodiversité’ du projet, dans sa dimension ludique et pédagogique, est doublement porté par le domaine et le verger. En 2016 au domaine, nous avons réhabilité son ancienne cressonnière alors en voie de comblement. En 2017-2018 au verger, nous avons terrassé une centaine de mètres linéaires de parterres fleuristes écoresponsables et mellifères, dans l’optique de la réouverture de l’ancien rucher de la propriété.

Le volet ‘culturel & patrimonial’ du projet est quant à lui porté par un corps de ferme intégralement conservé dans son identité architecturale d’antan (des centaines de m2 de granges et greniers agricoles pour seulement 50 m2 de surface habitable), valorisé depuis 2018 par la restauration de plusieurs centaines d’objets choisis pour retracer 500 ans d’histoire de la famille.

Enfin, le volet ‘animations-curiosité-plaisir’ a été inauguré en 2019 par l’ouverture du verger aux campeurs (scouts, centres de loisir, pèlerins de la Via Francigena), l’organisation de visites-guidées intégrant la découverte de la riche histoire de Marac, et des événements ponctuels (Journées du patrimoine, Fête des mares, Nuits des étoiles, Musique au verger, etc.)

Origine du projet

Pour rendre à César ce qui appartient à César, la genèse du projet trouve ses racines dans le cercle des amis de la famille, à une époque de nos vies citadines agitées où ‘La grange’ d’avant ‘La grange’ s’est imposée comme le point incontournable de nos rendez-vous amicaux, dans la grande tradition hospitalière de la maison.

« Comment partager la quiétude et la richesse historique de la propriété », « célébrer la ruralité », « mettre à l'honneur la mémoire d'une famille », voilà les petites graines qui ont mis 4 ans à germer dans nos têtes pour présenter aujourd’hui un projet cohérent et structuré, non lucratif, qui s’inscrive pleinement dans la dynamique associative et touristique qui anime Marac, les villages voisins, la Haute-Marne et le Parc National des Forêts.

Pourquoi voter pour moi

Pourquoi voter pour ce projet, la grande question ! D’abord pour nous conforter dans l’idée que les initiatives privées non lucratives de sauvegarde, de mise en valeur respectueuse, et de partage avec le plus grand nombre du petit patrimoine villageois non classé sont l’avenir de nos campagnes.

Et ensuite, dans le souci de bien faire, parce que le projet dans le cercle interne de la famille & des amis, a aujourd’hui atteint les limites de nos compétences de ‘bricolos’, notamment dans l’objectif de présenter aux visiteurs ‘la maison campagnarde autonome d’autrefois’ en restaurant l’immense citerne à eau cavée d’une dizaine de mètres cubes pour valoriser les eaux pluviales (volet écoresponsabilité du projet) ou reconstruire l’ancien four à bois de la maison (volet culturel).

À vous de nous dire par vos « J’aime » si nous sommes dans la thématique des grands rendez-vous locaux du patrimoine et de la biodiversité, et de la Haute-Marne nouvelle du Parc National des Forêts…

En savoir plus