retour aux projets Des poules après les vaches Nature

Description du projet

Mes parents se sont installés à Faverolles sur la ferme familiale pour y élever des vaches laitières et cultiver des céréales. A leur retraite (d’ici 2 à 3 ans), je souhaite reprendre l’exploitation pour convertir l’activité vers de l’élevage de poules pondeuses et la poursuite de la culture céréalière mais en agriculture biologique.
Mon projet consiste à transformer un bâtiment existant et adapté à des vaches laitières en poulailler pour un maximum de 3000 poules. Les cultures réalisées actuellement de manière conventionnelle seront converties en agriculture biologique pour un meilleur respect de l’environnement.
Certains auraient préféré construire une installation neuve à l’extérieur du village mais réutiliser les bâtiments existants est pour moi une évidence : la ferme continuera là où elle a commencé. Les champs attenants au bâtiment permettront aux poules d’avoir un parcours en plein air. Les animaux seront nourris avec les céréales « BIO » cultivées sur les terres de l’exploitation. Le reste des surfaces pourra être semé en herbe ou autres légumineuses (luzerne par exemple) pour permettre la vente de nourriture pour d’autres animaux. Une évolution est également possible vers la culture de céréales souvent oubliées mais pourtant recommandées pour l’alimentation humaine : lentilles, fèves, etc.
Les autres bâtiments de la ferme permettront l’organisation de l’activité : stockage des aliments, matériels agricoles, atelier, espaces de conditionnement pour les œufs, etc. Un petit magasin ouvrira pour permettre la vente directe des produits à la ferme. Par la suite, je souhaite permettre la visite au public de ces installations (et plus particulièrement le jeune public) pour transmettre ces valeurs de respect de l’environnement, de biodiversité et de bien être animal. Apprendre au public à mieux manger est pour moi un enjeu indispensable pour l’avenir.

Origine du projet

La Haute-Marne a toujours été pour moi une source d’inspiration personnelle et professionnelle. Née ici, partie pour mes études mais revenue ensuite, il me tient à cœur de faire la promotion et de valoriser mon département qui est si riche et divers (patrimoine, nature, artisanat, etc.). C’est pour cela que je me suis d’abord orientée vers un parcours professionnel autour du tourisme, des musées et de la mise en valeur du patrimoine. Ayant par ailleurs cette passion pour l’agriculture transmise par mes parents et soutenue par ma famille qui fait partie intégrante du projet, je souhaite maintenant changer de parcours pour créer quelque chose sur le territoire. Forte de ces expériences en termes de mise en valeur, promotion, animation et communication, je dispose donc d’une aide pour la réalisation de ce projet.

Pourquoi voter pour moi

De l’œuf au consommateur.
Une installation comme celle que je prévois de faire n’est pas une énorme structure qui demanderait toujours plus d’investissements. Celle-ci s’adaptera aux besoins locaux et ne se dirigera pas vers de l’agriculture intensive. En permettant une vente directe (particuliers, cantines, restaurants, comités d’entreprises, etc.), chacun s’y retrouve : prix, qualité, traçabilité.
Ce projet permettra également la promotion de l’agriculture haut-marnaise.